Mercredi 13 Décembre 2017 : Sainte LuciePour en savoir plus
sur les Saints du jour,
cliquer ici.
 et demain : Sainte Odile

TOQU'EN
TÊTE

   
Des recettes et des techniques réglées pour vous par Yann.

The Lunchbox

 



Toqu'en Fiche :

  • Réalisateur : Ritesh Batra
  • Année : Décembre 2013
  • Nationalité : Indien , Français , Allemand
  • Genre : Romance
  • Durée : 1h42
  • Acteurs principaux :
    • Irrfan Khan [Saajan]
    • Nimrat Kaur [Ila]
    • Nakul Vaid [Le mari d'Ila]
    • Nawazuddin Siddiqui [Shaikh, le stagiaire]

Toqu'en Pitch :

  • Ila [Nimrat Kaur], une jeune femme délaissée par son mari, se met en quatre pour tenter de le reconquérir en lui préparant un savoureux déjeuner. Elle confie ensuite sa lunchbox au gigantesque service de livraison qui dessert toutes les entreprises de Bombay. Le soir, Ila attend de son mari des compliments qui ne viennent pas. En réalité, la Lunchbox a été remise accidentellement à Saajan, un homme solitaire, proche de la retraite. Comprenant qu'une erreur de livraison s'est produite, Ila glisse alors dans la lunchbox un petit mot, dans l'espoir de percer le mystère. Ou quand les e-mails amoureux sont avantageusement remplacés par de petits mots dans des plats indiens méticuleusement cuisinés.

Ce que Toqu'en Pense :

  • Enfin un peu de fraîcheur dans le cinéma. Le dépaysement, l'approche d'un autre style de vie, le contraste entre la vie trépidante de Bombay, son brouhaha incessant et le silence des bureaux. Mais le film n'est pas que cela. Sur cette base on serait sur un bon documentaire et on a affaire un scénario construit et truculent à tout point de vue, bien loin de Bollywood. Du vrai cinéma sans image de synthèse, sans trucage : des émotions et des êtres humains incarnés grâce à un excellent jeu d'acteurs.

    Le scénariste est parti de la perfection de la logistique des dabbawallah (livreurs) qui acheminent tous les jours les fameuses lunchbox cuisinées par chaque femme pour leur mari parti dès l'aube au bureau. La lunchbox repart vers le domicile avec le même système, une fois mangée. Lire cet article Wikipédia édifiant sur cette pratique sans aucune faille.

    Le scénario part donc de ce constat. Comment avec un système aussi infaillible la Lunchbox qu'Ila a cuisiné pour son mari, jeune beau mais délaissant sa femme a pu bien être portée à Saajan, un plus vieil homme, mais attentionné ?
    S'ensuit une relation épistolaire par le truchement de cette lunchbox (ce n'est plus de l'e-mail ou du SMS) dans une inexorable lenteur qui sert aussi bien le film qu'elle captive le spectateur qui peut profiter pleinement des émotions (tristesse, joie, humour) et pratiquement des odeurs de cuisine qui cadencent le film.

    À voir absolument. Laissez-vous porter, captiver par le film. Ne le jugez qu'après. Pour ma part, et vous l'aurez compris, c'est un vrai bijou !

Haut de Page
Création de cette page le : 03/01/2014
[Copyright. Tous droits réservés : textes, photos et codes.]

PageRank

Connivences Gourmandes :

   La Toque d'Or   JLM, Grossiste en Électroménager   Mathon   Maison d'Hôtes : Côté Lourmarin  
Cabinet d'Ostéopathie à Bègles : Séverine Pernelle - Ostéopathe